Stratégie & Marketing pour les entreprises technologiques innovantes : 3 erreurs à éviter

Stratégie & Marketing pour les entreprises technologiques innovantes : 3 erreurs à éviter

Mars 2019,

Les (jeunes) entreprises technologiques innovantes ont souvent une vue très ‘extérieure’ des concepts de marketing. On assimile souvent le marketing à la communication, au numérique voire à un “truc” pour les produit de grande consommation… : en clair, on se dit : “Le marketing, ce n’est pas pour nous”.

Hors, de la même manière que l’on ne vend pas du savon ou des machines complexes de la même manière, il existe une manière de faire du marketing pour les entreprises technologiques innovantes. Avoir une fine compréhension des enjeux marketing vous évitera de nombreux écueils. Voici d’ailleurs 3 erreurs courantes à éviter dans ce domaine :

Erreur n°1 : Ne pas faire d’étude de marché

” Une étude de marché : à quoi bon ? “

Avant de traverser l’inconnu, mieux vaut une carte et une boussole. L’étude de marché vous guidera dans votre développement commercial. Encore faut-il qu’elle soit de qualité. Ne pas faire d’étude de marché, c’est le risque de passer beaucoup de temps à explorer des déserts ou des voies trop encombrées. Et ne pas savoir où on va, ça coûte souvent très cher.

Erreur n°2 : Sous-estimer le degré nécessaire de différenciation de sa solution

” Si vous ne trouvez pas de différence fondamentale entre une Peugeot et une Renault, pourquoi devrais-je me différencier fondamentalement de mon concurrent? “.

Il y a plein de réponses à cette question. L’une d’elle est que malheureusement, l’absence de différenciation objective conduit à la différenciation par le prix. En tant que société technologique ET innovante, vous n’avez pas les moyens de faire du hard-discount. Qui plus est si vous êtes le nouvel entrant et que votre part de marché est faible.

Proposer un produit à forte valeur ajoutée pour vos Clients, différencié de vos concurrents, c’est une des conditions pour prospérer et avoir des Clients heureux.

Erreur n°3 : Penser qu’il faut saisir un maximum d’opportunités

“Je démarre mon activité. Si j’ai l’opportunité de faire des ventes, je ne vais pas m’en priver”.

Cette erreur est plus complexe à appréhender. Certes, c’est bien de faire des ventes, mais à quelles conditions ? Combien de temps allez-vous passer/dépenser à répondre à des attentes de Clients qui ne sont pas votre cœur de cible ? Si vous pensez qu’il vaut mieux beaucoup de Clients un peu mécontents que peu de Clients heureux, peut-être n’avez-vous pas bien mesuré le chemin qu’il vous reste à parcourir?

Parce qu’introduire une solution innovante au plus grand nombre sur le marché vous demandera une base solide de références positives, vous avez absolument besoin de choisir vos Clients. Et donc oui, il vous arrivera de devoir “décliner” certaines ventes parce qu’elles vous disperseront de votre objectif.

Vous voulez en savoir plus ? Cet article suscite des questions? N’hésitez à nous contacter info(a)voltigital.com